D o m i n i q u e   G u e b e y    J u n g l e      La marche athlétique

Quelques notes sur l'histoire de la marche

CETTE PAGE EST EN CONSTRUCTION

Ces info sont tirees de "La Marcia Atletica" d'Armando Zambaldo, Sperling & Kupfer Milan 1975) :

Selon "La Victoire en marchant" de Guy Benamou, on trouve des traces de marche au neolithique ; en -489 Philippides parcouru les 200 km d'Athenes a Sparte en 2 jours. Francis Guilleux ("Le sport de la marche en France et a travers le monde") signale que la marche sous forme competitive etait pratiquee en 1226 sous le regne de Philippe VI de Valois. On sait qu'en 1485, sous Charles VIII, fut dispute un Semur-Autun-Semur de 140 km. Plus de precisions en 1583 : on connait le nom du vainqueur (l'irlandais Langham) et le temps (42 heures) pour les 240 km du depart a Londres.

Au XVIIIe, Vronov fut celebre en Russie pour avoir parcouru 100 km entre aube et crepuscule ; en 1709 il couvrit d'une traite les 380 km de Moscou a Smolensk.

C'est en angleterre que s'amplifia alors l'activite sportive organisee telle que nous la connaissons. La marche fut tres pratiquee, sur de fort longues distances au demeurant. 1736 : G. Guest parcourt 1609 km (1000 miles) en 28 jours. 1762 : J. Hogue premier recordman enregistre des 100 miles (161 km) en 23 heures. 1792 : Foster Powell remporte le York-Londres : 634 km en 133h 35mn.

Le plus fameux de tous les marcheurs anglais de l'epoque fut le capitaine ecossais Barclay Allardice. Il battit le record de Powell : 640 km en 133 heures. C'etait un professionnel : selon la chornique, pour 3,5 millions de lires il marcha pendant 1000 heures.

Cet exploit ne fut pas l'unique du genre : en 1817 Eaton et Baker lutterent sur 2000 miles (3218 km) a Warmwoodscrubs. Eaton l'emporta en 42 jours. Eaton, comme Barclay, et apres lui G. Wilson, pratiqua l'epreuve des "1000 heures".

En 1852 fut fondee en france l'ecole militaire de Joinville. La marche etait au programme d'instruction physique. A la meme epoque ce sport commencait a apparaitre aux Etats Unis (Un ouvrage serait necessaire pour traiter de l'histoire du record de la traversee des Etats-Unis d'un Ocean a l'autre.). La reglementation du sport se precise fin XIXe. Des distances plus courtes apparaissent alors. En 1878 a lieu le premier championnat anglais sur la distance classique de 7 miles (11,2 km). Cette meme annee, Howes couvrit officiellement 205,489 km en 24 heures, excellente performance. Le venerable Londres-Brighton (83 km) apparait en 1881.

Aux Etats-Unis, le premier championnat officiel se dispute en 1876 sur courte distance, mais la faveur du public va toujours aux longues. On disputait beaucoup de 6 jours, comme en cyclisme. Ainsi le grand duel entre Daniel O'Lery et E.P. Weston au Madison Square Garden de New York. C'est dans une telle epreuve que l'anglais George Littlewood, a Sheffield en 1882, parcourut 854,668 km en 139 heures. L'americain J. Meagher, en 1882, parcourut 13 km 150 dans l'heure. En Angleterre, l'annee suivante, J.W. Raby fit 1h55'56" aux 15 miles (24,139 km) ; W.Perkins, anglais, etablit (pour 70 ans) le record des 20 miles (32km186) sur piste, a 2h39'57".

Voila pour la prehistoire et l'histoire antique. Il faut noter qu'en France, comme en d'autres pays, exista une Union Francaise de Marche ; celle-ci fit concurrence avec la Federation Francaise d'Athletisme jusqu'a l'unification… dont je n'ai pas l'annee sous la main. En tous cas, cet aspect de l'histoire est lie au nom d'Emile Anthoine, une reference a utiliser pour toute recherche dans ce domaine.

Citons encore en 1892 le Paris-Belfort de 496km gagne par Ramoge, precurseur des Strasbourg-Paris (le premier en1926, gagne par Linder, 504 km en 78h47) et Paris-Colmar. Rappelons les fameux 24 heures et 500 km des annees 1892-1898 de Neuilly, Buffalo ou Clignancourt. En 1901 : le Turin-Marseille-Barcelone… En 1908, T.C. Hammond (GBR) fit 211,350 km en 24 heures.

J'abrège pour l'histoire de la marche contemporaine qui suit l'evolution de l'olympisme, dont les sources de documentation sont mieux disponibles. Je soulignerais l'existence de foyers anciens de marche : en angleterre, aux pays baltes, en Italie, Ukraine. L'effort de la "RDA", les reussites mexicaines depuis 1968 (liees a la presence d'un unique entraineur polonais) communicatives a l'espagne. L'apparition de la marche feminine, dont la distance olympique unique a maintenant atteint 20 km.

Maj : 01 fev 2003

A propos de ces pages / about these pages : http://www.dg77.net/about.htm
Gen : 22/04/2017-18:30:00,01