D o m i n i q u e   G u e b e y    J u n g l e      Technique photo

Divers objectifs Minolta M

Sommaire


Minolta MD 35mm f/1,8

Utilisé en 1986.

Trouvé en occasion à prix d’ami. Ce fut un essai sans lendemain pour voir ce que donne la focale de 35mm si prisée des reporters. Rien de spécial à lui reprocher. Mais finalement peu utilisé : le 35mm fut ressenti comme ni chair ni poisson. Coincé entre le 24 et le 50mm, il est loin d’être un grand angle digne de ce nom ; les images faites à une distance relativement courte ne permettent pas toujours une géométrie rigoureuse, et les arrière-plans restent parfois encombrants.


Exemples (pellicule Kodak Tri-X 400). Le 35mm est bien adapté au reportage « humain » et autres sujets pris sur le vif.


Tout comme le MC 35 f/1,8 antérieur (1968-1973), le MD comporte 8 éléments en 6 groupes, mais il est néanmoins très différent, ce qui apparaît au simple examen extérieur : ce modèle 2 est singulièrement plus compact que la version initiale (240 g. et filtres 49 mm, au lieu de 415 et 55).


Minolta MD 135mm f/2,8

Utilisé vers 1983-1984.

Le 135mm est d’abord un compromis : il permet d’avoir un téléobjectif d’une puissance sensiblement supérieure à l’objectif standard avec une luminosité encore intéressante, pour un encombrement et un coût acceptable. Avant que les zooms deviennent corrects et abordables, cette focale fut longtemps le téléobjectif préféré des amateurs sérieux mais raisonnables.


Le 135mm peut être utilisé pour des portraits en gros plan.


Photo d’action. 30 juillet 1984, San Diego, meeting d’athlétisme. Kodak 100 ISO (recadré).

Un inconvénient très vite perçu est que le 135mm nécessite plusieurs mètres de recul pour un personnage en pied (7 mètres en cadrage vertical et 10 mètres en cadrage horizontal) : en extérieur, il risque d’y avoir toujours un quidam qui s’interpose. Ce n’est évidemment pas le cas ici où j’avais la liberté de m’installer sur la pelouse.


Paysage au téléobjectif. Juin 1984, Font-Romeu, aube sur la chaîne des Pyrénées. Kodachrome 25.


Paysage de Cerdagne : la D118 de Superbolquère vers Mont-Louis.


Mon 135 était le pur MD, dernière version (modèles 1979 ou 1981 suivant quelques différences externes) avant l’arrivée des Dynaxx AF. Formule : 5 lentilles séparées, contre 4 pour les précédents (1975).

Ancètre : (Auto) Tele Rokkor-PG, 7 él./5 gr., 1958-1962

Comparatif : vision aux 24-135-500

Coliseum de Los Angeles, 8 aout 1984. Première photo au 135. Carl Lewis (de dos, 19,80 s), Kirk Baptiste (19,96 s) et Thomas Jefferson (20,26 s) ont raflé toutes les médailles du 200 m. De dos avec son casque colonial, Daley Thompson n’a pas encore terminé la première journée de son décathlon victorieux. Pour la seconde photo, le 500 Tamron [http://www.dg77.net/photo/tamron/tamron500.htm#t500] mm a permis un portrait assez serré de Daley Thompson. Noter les zônes floues atypiques, indice qu’on a utilisé un objectif catadioptrique.


Le même jour. Trois vues, respectivement avec les objectifs de 24 [http://www.dg77.net/photo/x500/md24.htm], 135 et 500 catadioptrique Tamron [http://www.dg77.net/photo/tamron/tamron500.htm].


Cre : 11 mar 2007 - Maj : 19 dec 2014

A propos de ces pages / about these pages : http://www.dg77.net/about.htm
Gen : 21/04/2017-14:32:36,89